LE GUIDE

Trouvez ici le guide complet pour organiser votre trip kitesurf sur le north shore du Pérou !

COMMENT ARRIVER À MANCORA ?

LIMA ou à GUAYAQUIL?

Il y a deux façons d’arriver à Mancora : Via Lima, la capitale du Pérou, ou Guayaquil en Equateur. La plupart du temps nous conseillerons de passer par Lima si vous avez le choix, dans la mesure où il n’y a pas de deuxième frontière à passer, et que de Lima vous avez plusieurs options de transport pour monter à Mancora tandis que depuis Guayaquil il n’y a que l’option Bus,  en général de nuit. Posez vous la question si la différence de prix est béante.

Notez : Depuis la crise vécue par le Venezuela, beaucoup de monde émigre vers le sud du continent, si vous venez de l’Equateur, attendez vous à devoir patienter à la frontière.

COMMENT TROUVER LES MEILLEURS DEALS AVIONS ?

Le prix des vols peut varier du simple au triple. Par exemple un Paris – Lima a/r (direct ou pas) peut vous coûter entre 600 et 1800  euros ! Nous n’avons pas de recette miracle, mais peut-être quelques tuyaux à vous donner. Le top évidemment est de prendre un vol direct. Paris – Lima avec Air France par exemple.

En effet le 1er principe est que bien souvent les billets à rallonge avec multiples escales peuvent paraitre attractif au vu du prix, mais peuvent finalement couter aussi cher voire plus cher : on consomme pendant les escales, la possibilité de perdre un vol augmente tel que celle de perdre ses bagages, les escales via les USA sont compliquées, etc.

Si vous êtes à la pêche au meilleur tarif : cherchez sur autant de moteurs de recherche possible : skyscanner, opodo, edream expedia, les moteurs Américains: orbitz.com ou kayak.com ou encore les Latinos: Despegar.com ou atrapalo.com. Si vous partez d’Europe pensez à chercher des vols depuis Madrid, d’où les billets peuvent être éventuellement plus accessibles. Madrid est un hub facilement joignable via un vol low-cost, si vous voyagez léger. Par expérience, Vueling est une compagnie aérienne que nous déconseillons.

DE LIMA À MANCORA

AVION OU BUS ?

Si vous passez par Lima, il y a deux manières d’arriver à Mancora : par avion ou par bus. Si vous pouvez : prenez l’avion. L’option Bus peut à priori paraître insupportable (16 à 18 heures de trajet), et pourtant certaines compagnies offrent un service impeccable : 3 sièges confortables par rangée, des plateaux repas, écrans personnels et puis vous voyagez une grande partie de nuit, en dormant dans de grands sièges inclinables jusqu’à 180º degrés, et vous pouvez regarder le paysage le reste du temps. Bref, choisissez entre le bus et l’avion selon vos options de connections, votre budget temps et argent.

VERS QUEL AÉROPORT FINAL ?

Vous avez le choix entre Piura, Tumbes ou Talara. Cette dernière ville se trouve à 1 heure de Mancora en taxi, la deuxième à 1h45, et la première à 2h45. La compagnie la plus connue est LATAM, mais vous pouvez aussi chercher chez PERUVIAN AIRLINES, TACA AIRLINES ou la petite dernière low-cost: VIVA AIR.

DEPUIS L’AÉROPORT JUSQU’À MANCORA

Vous devrez prendre un taxi jusqu’à Mancora. Nous pouvons vous envoyer un taxi de confiance, ou vous pouvez très bien en choisir un directement dans l’enceinte de l’aéroport. Le tarif standard est de 150 depuis Talara, 200 soles depuis Tumbes et 250 soles depuis Piura. BON PLAN : Partagez un taxi (“compartir el taxi”) avec un ou plusieurs autres passagers du même vol, cela se fait souvent.

Il y a également la possibilité de prendre un bus (compagnie EPPO) : c’est encore jouable depuis Talara, mais évitez depuis Piura et encore moins depuis Tumbes, le voyage vous paraîtrait interminable ! Nous ne recommandons pas non plus les vans “collectivos” dont on pourrait croire que les chauffeurs ont été spécialement choisis pour leur conduite execrable !

L’ALTERNATIVE LIMA – MANCORA EN BUS

Nous recommandons vivement les compagnies suivantes : OLTURSA, sinon EXCLUCIVA ou encore CRUZ DEL SUR. Les deux premières proposent de sièges 180º au deuxième étage (et non pas 160º), plus agréable que le rdc ou “1er piso”. Quand vous montez vers Mancora choisissez le côté fenêtre gauche pour une vue mer, et à droite si vous (re)descendez vers Lima.  En général les bus partent entre 15h et 16h de Lima et entre 16h et 18h de Mancora. Vous pouvez acheter votre billet en ligne, il vous reviendra moins cher qu’en boutique. Un ticket aller simple coûte approximativement 160 soles, soit à peu près 50 USD. Cruz del Sur offrent parfois des bons discounts à S/.100 sur les sièges 160º. Il n’est pas indispensable d’acheter le billet retour, vous pourrez le faire quelques jours à l’avance à Mancora même.

LES FRANCHISES SURF & EQUIPEMENTS SPÉCIAUX, LES BONNES ET MAUVAISES COMPAGNIES.

(Cette info peut être non actualisée, vérifier directement auprès des compagnies aériennes).

👍 SURF QUIVER GRATUITS: Air-France – KLM, Iberia, Air Berlin, British Airways.

👎 Latam: changent régulièrement leur politique. United (Continental) Airlines: US$ 100 pour partir + US$ 100 depuis le Pérou. Delta Airlines: 150 USD/CAD pour partir et la même chose au retour. Air Canada: 50 USD/ CAD aller + la même chose retour. Alitalia Depuis 75 € à USD 260 !! American Airlines Depuis USD 50 à 150. Lufthansa 50-100 € Swiss: 50-100 €.

NOTES ET ASTUCES :

Note #1.

Checkez avec les compagnies aériennes locales leur politique de franchise pour les quivers de kitesurf ou équipements spéciaux, Taca airlines ne les autorise tout simplement pas, Latam fait maintenant payer…

Note #2.

Si vous incluez la destination finale (Piura, Tumbes ou Talara) à l’heure d’acheter votre billet depuis votre pays d’origine, pensez à avoir assez de temps d’escale à Lima (je dirais pas moins de 3 heures), dans la mesure où vous devrez faire un nouveau check-in avant d’embarquer sur le vol domestique.

Note #3.

Si vous comptiez voyager au Pérou avant de venir à Mancora, nous vous offrons la possibilité de nous envoyer votre matos de kitesurf par bus, ou nous vous donnerons d’autres alternatives le cas échéant.

L’OPTION GUAYAQUIL À MANCORA

Si vous voyagez depuis le nord du continent latin, ou parce que vous avez choisi de prendre un vol via Guayaquil, la manière la plus simple pour arriver à Mancora est de prendre un bus DIRECT (sans changement à la frontière) depuis le terminal de bus Guayaquil. Se trouvant seulement à 5mn en taxi de l’aéroport, le terminal en question est plutôt grand et bondé, il faudra chercher, au rdc, l’agence CIFA international qui part tous les jours en général vers 22 – 23 h, ou d’autres bonnes compagnies tel que Cruz del Sur ou encore Oltursa, qui font le trajet direct, mais moins fréquemment et plutôt vers midi (à confirmer).

NOTES ET ASTUCES :

Note #1.

Checkez avec les compagnies aériennes locales leur politique de franchise pour les quivers de kitesurf ou équipements spéciaux, Taca airlines ne les autorise tout simplement pas, Latam fait maintenant payer…

Note #2.

Si vous incluez la destination finale (Piura, Tumbes ou Talara) à l’heure d’acheter votre billet depuis votre pays d’origine, pensez à avoir assez de temps d’escale à Lima (je dirais pas moins de 3 heures), dans la mesure où vous devrez faire un nouveau check-in avant d’embarquer sur le vol domestique.

Note #3.

Si vous comptiez voyager au Pérou avant de venir à Mancora, nous vous offrons la possibilité de nous envoyer votre matos de kitesurf par bus, ou nous vous donnerons d’autres alternatives le cas échéant.

L’OPTION GUAYAQUIL À MANCORA

Si vous voyagez depuis le nord du continent latin, ou parce que vous avez choisi de prendre un vol via Guayaquil, la manière la plus simple pour arriver à Mancora est de prendre un bus DIRECT (sans changement à la frontière) depuis le terminal de bus Guayaquil. Se trouvant seulement à 5mn en taxi de l’aéroport, le terminal en question est plutôt grand et bondé, il faudra chercher, au rdc, l’agence CIFA international qui part tous les jours en général vers 22 – 23 h, ou d’autres bonnes compagnies tel que Cruz del Sur ou encore Oltursa, qui font le trajet direct, mais moins fréquemment et plutôt vers midi (à confirmer).

ARGENT, MONNAIES, ET AUTRES FRIVOLITÉS.

Si vous avez réservé un trip avec nous, notre politique de réservation est de nous envoyer 35% et le reste sur place le jour de votre arrivée. Ou nous payer le solde avant de partir dans la mesure où il est toujours agréable de voyager les poches légères. Voici quelques bons conseils supplémentaires pour bien gérer votre argent pendant votre voyage au Pérou :
AVANT VOTRE VOYAGE, NOUS VOUS CONSEILLONS DE :

> Voir au préalable avec votre banque la possibilité de relever le plafond de votre CB pendant votre séjour et qu’il s’assure bien de prévenir le fournisseur de votre carte de paiement (VISA, Master Card, Amex, etc.) de votre voyage au Pérou, afin de ne pas vous faire bloquer votre carte au premier retrait ou achat, cela arrive bien trop souvent.
> Connaître les commissions et les frais de retrait à l’étranger de votre CB ; certaines banques ont des services internationaux plus intéressants que d’autres, comme par exemple le JAZZ INTERNATIONAL à la Société Générale en France, la BNP qui a un accord avec la banque locale SCOTIABANK, HSBC, ou autres banques internationales ou en ligne ;
> Voyager avec 2 cartes bancaires (que vous garderez à des endroits différents) ;
> Apporter du liquide (voyager au Pérou est relativement sûr, si vous choisissez les compagnies de transport que vous nous recommandons ; et cela vous évitera de payer les frais bancaires à chaque retrait.).

Y’A-T-IL DES DISTRIBUTEURS À MANCORA ? Oui, il y en a plusieurs à Mancora, et aucun à Lobitos. Mais notez que les distributeurs sont limités à seulement USD 400 par retrait, que votre CB soit Infinite, vermeil ou paillette. Chaque retrait est sujet à des frais fixes auxquels il faut ajouter la commission du taux de change. Au final cela peut devenir un véritable budget en soi si vous ne comptez que sur votre Carte Bleue pour vous alimenter en cash. Et puis vous pouvez très rapidement atteindre votre limite de retrait autorisée, beaucoup plus basse que ce que vous ne le pensez.
QUELLE MONNAIE UTILISE-T’ON LE PLUS AU PÉROU ? Les Nuevos Soles, la monnaie nationales. Mais il est aussi coutume de payer les grosses dépenses en dollars américains, comme l’hôtel par exemple, mais cela dépend de chaque établissement. Et si vous n’avez pas la bonne monnaie attendez vous à payer des frais de change peu favorables. Pour éviter les confusions, nous – Wild Kite Peru – avons tous nos prix de référence en dollars américains. La meilleure solution est de payer les grosses dépenses en carte bleue et avoir assez de monnaie nationale et éventuellement aussi des dollars pour payer tous les petits achats, du tuktuk au restaurant chic.
COMMENT NOUS PAYER ? Tous nos prix sont affichés en dollars américains pour vous faciliter la compréhension de notre ligne tarifaire. Si vous avez un solde à payer sur place, vous pourrez nous payer soit en dollars américains, soit en Nuevos Soles au taux de change réel et en ligne au moment du paiement !
OÙ ET COMMENT CHANGER NOTRE MONNAIE ? Quand vous arrivez à Lima, vous pouvez retirer des Nuevos Soles depuis un distributeur. Si vous pouvez, évitez de changer aux agents de change dans l’enceinte de l’aéroport, ils pratiquent des taux de change assassins. Les taxis depuis l’aéroport peuvent être payé en Us Dollars mais profiteront aussi d’un taux de change en leur large faveur. Le top est si vous restez une ou plusieurs nuits à Lima : vous pourrez changer dans le centre à un taux de change proche du réel. Nous recommandons plutôt les boutiques que les agents de change dans la rue que vous trouverez à chaque coin de rue vêtus de gilet colorés, dans le quartier de Miraflores tout particulièrement.
SI VOUS AVEZ DES EUROS OU UNE AUTRE MONNAIE QUE DES DOLLARS: Vous trouverez des agents de change qui acceptent vos euros dans les grandes villes et endroits touristiques, mais à des taux pas toujours très intéressants. Si vous passez par Lima profitez en pour changer une bonne partie de votre monnaie en Nuevos Soles. Si vous ne passez pas par Lima, ou que vous avez une monnaie moins forte, mieux vaut venir avec des dollars américains que vous aurez préalablement changé dans votre pays d’origine.

À PROPOS DE VENT

Quand est la saison du vent dans le nord du Pérou ? De mai à décembre. Vous pourrez toujours kitesurfer en janvier mais certainement pas tous les jours. En avril c’est la même chose : selon les années il est plus ou moins possible de naviguer. En tous cas les dates officielles d’ouverture de notre club de kitesurf est du 1er mai jusqu’à la fin de l’année.
Quels sont les stats de vent ? Si vous faites des kitesafaris avec nous sur les spots autour, vous aurez 98,5% de rider tous les jours (de mai à mi décembre) !!! Le vent arrive depuis le sud-ouest, commence vers 11h – midi et termine entre 17h et 18h. Dans le village de Mancora où nous sommes basés, les stats sont moins parfaites, mais le deviennent sur le dernier trimestre de l’année.  Ici nos stats de vent par mois.

QUELLE TAILLE DE KITE ?

La taille standard : Ici sur les côtes nord du Pérou je dirais que la taille standard est une 9m pour une personne d’un poids de75kg/ 165lb et une 7m pour une personne pesant approximativement 60kg / 130lb. Mais je conseille toujours de prendre si possible 3 kite (7 – 9 – 12 par exemple) avec minimum une 5m pour un poids léger et maximum 13m pour un poids standard, dans la mesure où nous avons du vent de 13 à 25 noeuds. Si vous prenez que deux kite alors choisissez de la sorte: de mai à juillet: un kite standard + un kite plus grand. et à partir d’août, un kite standard (ou +1/2 m) et un kite plus petit.
VOUS VOULEZ ÉVITER DE PAYER DES TAXES, CASSER OU PERDRE VOTRE MATOS !? Alors louez notre matériel, nous avons du matos dernière génération : des ailes Cabrinha Drifter et des planches directionnelles de surfkite de la marque Firewire !

CONCERNANT LE KITESURF EN VAGUE

Quelle est la meilleure saison pour avoir du bon vent et des bonnes vagues ? Voici naturellement la question que la plupart d’entre vous me pose. Voici ma réponse détaillée et décortiquée : la saison du vent est de mai à décembre.

Pour les débutants je dirai : “venez quand bon vous semble”, et pour les experts-gourmets, je dirai  : …la même chose ; ou presque.

Les statistiques de la houle dans l’océan Pacifique montrent que les swells sont plus généreux en mai, juin, juillet, et en octobre. Même si cela est incontestable, après plus de 10 ans d’expérience, je peux affirmer que les meilleurs swells arrivent quand bon leur semble, et que nous avons eu des sessions magiques à n’importe quelle époque pendant toute la saison du vent. Résultat : comme tout bon surf trip, vous devrez compter un peu aussi sur le facteur chance, même si en choisissant le north shore Péruvien vous mettez toutes les cartes chances vagues et vent de votre côté !

Juste deux conseils pour les gourmets : évitez le mois de décembre, les premiers swells de nord arrivent mais ne sont pas les meilleurs pour les spots ventés. Et le second : plus de temps vous resterez avec nous, le plus de chances vous aurez de recevoir les conditions idéales ! 🙂

Quel est le niveau requis pour partir en kite safari avec nous? Nos trips sont pour tous les rideurs, depuis ceux qui veulent s’initier au waveriding jusqu’aux experts en la matière ! Les conditions sécurisantes des spots du nord du Pérou le permettent !

Néanmoins nous exigeons, en tous cas en règle générale, que les participants aient un excellent contrôle du kite, soient 100% indépendants, capables d’atterrir des sauts basiques, de rider toeside, et faire du bodydrag upwind pour récupérer leur plance, et pour finir être capable de pratiquer un self rescue. (Nous pourrions faire un rafraichissement sur ce dernier point). Les freestylers ou freeriders sont aussi les bienvenus, ils pourront kitesurfer dans les vagues ou à l’extérieur, ici il y a de la place pour tout le monde 🙂

Les conditions ne sont-elles pas trop dures ? Non pas du tout ! Et c’est l’un des grands avantages de venir rider le north shore Péruvien. Vous vous sentirez en confiance et pourrez vous lâcher sur vos rollers :

> l’eau est relativement bonne et les spots ultra sécurisants : fonds sableux, absence de roches, de reef découpés au scalpel, de hordes de kitesurfeurs bêtes, ou de bêtes méchantes.

Une grande minorité de spots présente des conditions off-shore, le reste est side-on ou side-off avec une baie qui retrousse.

Le vent est constant, les vagues sont consistantes mais les swells ne dépassent que très rarement les 2m – 2m50, et les plus belles vagues sont de toutes façons celles entre 1 et 2 mètres.  Et puis nous sommes là pour assurer les meilleures conditions de sécurité !

DIVERS :

Quel taille de neoprene ? Pendant la saison du vent qui a lieu surtout pendant l’hiver austral (bien que l’été soit éternel ici), la température de Mancora reste relativement bonne (23º), et un shorty de bonne facture est suffisant (springsuit 2/2) mais peut quand même baisser considérablement certain jours en fonction des courants océaniques. Et puis quand nous partons rider sur les spots du sud ou le courant d’Humboldt se fait plus sentir (jusqu’à 18º), un 3/2 devient souvent nécessaire. Le début (mai-juin) et fin de saison (novembre – décembre) l’eau est un peu plus chaude qu’au coeur de la saison. Puis si vous venez kitesurfer et surtout surfer pendant l’été (janvier – avril) juste un lycra suffira, et éventuellement un springsuit pour certains spots, et si des swells sud passent.

Et quel type de vêtement apporter ? Juste des tongues, shorts, tee-shirt, et un sweat-shirt chaud pour les spots venteux du sud et les soirées fraiches. Pendant l’été (janvier – avril) la même chose qu’en hiver sans le sweat shirt.

Est-ce que l’endroit se prête bien au partenaire non kitesurfeurs, aux enfants ? Si votre partenaire aime se relaxer, surtout sur une belle plage, flâner, et éventuellement essayer le surf, ou le stand-up paddle, ou du yoga, spa, massage, faire du cheval sur la plage, aller faire un tour en ville se balader dans le marché à fruits ou celui artisanal…

Les enfants peuvent faire ce qu’aiment les enfants : soit s’amuser sur la plage et aussi apprendre à surfer, emmenez faire des excursions ponctuelles comme aller nager avec les tortues, aller voir les mangroves, voir les baleines en bateau, pêcher, et découvrir les environs…

Et puis les soir, le village est relativement vivant, vous pouvez vous balader et essayer l’un des nombreux excellents bars et restaurants, économiques ou chics que le village offre.

Quels autre activités est-il possible de faire à Mancora ?  Nous proposons yoga et Stand-up Paddle, surf le matin, mais vous pouvez aussi faire de la plongée sous marine, aller voir les baleines à bosse ou nager avec les requins baleines (pendant la saison)_ prendre des cours d’espagnol, aller au spa / massage, faire un tour magique de moto enduro avec un participant régulier du Dakar, toute types de pêche : avec un pêcheur local sur son bateau ou en plongée, ou de la pêche de gros.

Est-il aussi possible de faire la fête à Mancora de temps en temps ? Oh oui !

COMMENT NOUS FONCTIONNONS ?

COMMENT NOUS PROCÉDONS

  • ÉTAPE 1: Contactez-nous directement ou compléter notre formulaire de contact, en nous disant quelle action ou quel thème vous recherchez : trip vagues, cours de kite, voyage de noces, multi-activités, etc., et puis vos dates si possible et le niveau de standing escompté du logement.
  • ÉTAPE 2 : Selon vos besoins particuliers et budget nous vous enverrons une première proposition personnalisée.
  • ÉTAPE 3 : Une fois que vous avez accepté le dessin de vos vacances / trip parfait(es), nous vous enverrons les détails, nos termes et conditions – notamment d’annulation – et les instructions de paiement.
  • ÉTAPE 4 : Nous vous envoyons le programme détaillé et toute l’information nécessaire pour la préparation de votre voyage. Et nous restons à votre disposition, par email ou téléphone si vous avez besoin de quoi que ce soit.

Est-ce que nous faisons payer une commission extra pour vous organiser votre séjour ? Non en aucun cas. Nous vous donnons tous le détail de nos prix en toute transparence, et nous essayons plutôt au contraire de vous obtenir des bons prix, ou vous proposer des packages avantageux !